. Le Citroën C3 Picasso avait misé sur le pare-brise panoramique, l’Opel Meriva sur les portes antagonistes. Ford, qui débarque tardivement sur le segment des minispaces avec le B-Max, pousse le vice encore plus loin avec les portes coulissantes arrière sans montant central.