Honda n'en avait pas fait un objectif coûte que coûte, mais c'est désormais une case supplémentaire remplie dans son tableau de marche. Pour la première fois depuis 2006 (Jenson Button au Grand Prix de Hongrie), et surtout depuis le début de l'ère hybride, un moteur du constructeur japonais s'est imposé en Formule 1. Dimanche en Autriche, la victoire de Max Verstappen au volant de la Red ...Continuez de lire