Au bout du suspense, Sébastien Buemi a permis à la Toyota #8 d'arracher la victoire au prix d'une dernière grosse attaque et d'un dépassement autoritaire sur la Porsche #2 de Brendon Hartley à moins d'un quart d'heure de la fin de course.Comme on pouvait s'y attendre, Toyo ... Continuez de lire